Parc des Ballons

Cette année, notre commune a renouvelé son adhésion au parc pour les 12 ans à venir. Ci-dessous, les origines et les grandes lignes de la politique du Parc.

 

Création

 

Il y a 20 ans, par la volonté de trois régions, l’Alsace, la Lorraine et la Franche-Comté, notre territoire a été classé Parc naturel régional.

Territoires remarquables, les Parcs naturels régionaux restent vivants et habités. C’est ce qui les différencie des Parcs nationaux.
Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges compte 256 000 habitants mais il est également bordé de vastes agglomérations. Environ 4,5 millions de personnes sont à moins de deux heures de voiture de notre région. Ici, cohabitent espèces rares,  paysages remarquables,  sites touristiques,  villes, villages et leurs activités.

 

Protection et développement

L’appellation « Parc naturel régional » est attribuée pour une période de douze ans, elle est ensuite renouvelée après l’étude du bilan et la mise au point d’une nouvelle charte à laquelle les collectivités décident d’adhérer ou non (régions, départements, communes et communautés de communes et d’agglomération).

Son but est de concilier la protection des patrimoines et le développement économique local. Son principe est la concertation avec tous les acteurs du territoire.

Ses méthodes : l’innovation, l’expérimentation mais aussi l’information et la sensibilisation des élus et des habitants et des visiteurs.

 

 

Orientations

L’équilibre entre homme et nature est prépondérant : économiser et maîtriser l’espace, veiller à la qualité des paysages et maintenir une activité agricole forte.

Le Parc  tente de valoriser les ressources locales en les transformant sur place pour une plus grande autonomie (énergétique, fourragère, alimentaire).

L’urbanisme rural et durable tient également une place prépondérante, pour soutenir la vitalité des villages et des vallées.

 

 

L’aide aux collectivités adhérentes et à leurs projets

Si le Parc est connu pour sa préservation des patrimoines naturels et culturels, ses autres missions sont tout aussi fondamentales :

- soutenir l’agriculture de montagne

- oeuvrer au développement des circuits courts

- valoriser les savoir-faire et les produits locaux

- favoriser les projets d’urbanisme de qualité

- améliorer l’accueil sur la grande crête

- accompagner les projets scolaires

- informer et sensibiliser les habitants et les visiteurs.

 

Pour mener à bien ce programme, le Parc met à la disposition de ses adhérents et partenaires une équipe répartie sur l’ensemble du territoire du Parc : à la Maison du Parc à Munster (68), à l'Espace Nature Culture de Haut-du-Them / Château-Lambert (70), à l'antenne de Gérardmer (88), au Bureau des Espaces Naturels de Wildenstein (68) et à l'antenne de Giromagny (90)